Le nouveau site AAM est arrivé !

Chers amis,

Vous l’avez sûrement constaté le site des anciens de la météorologie animé par des bénévoles a fait peau neuve. Il opérationnel depuis le 1er mars 2019.

Nous vous souhaitons une agréable navigation, n’hésitez pas à poster vos commentaires, suggestions ou critiques via la fiche contact présente dès la page d’accueil.

L’adresse n’a pas changé : http://www.anciensmeteos.info.

Cordialement le comité de communication.

Projet croisière 2020

Bonjour à tous,

Jean-Jacques Vichery en sa qualité d’animateur du comité loisir a fait part au dernier CA du 19/03/2019 de la croisière sur la Seine, à la “rencontre des impressionnistes”. Une réponse rapide est nécessaire afin de retenir les cabines, le nombre de places étant limité merci d’en tenir compte.

Ci-dessous la proposition de voyage 2020, en fin d’article un lien vous donne accès au programme détaillé.

OBJET : Projet de voyage de printemps 2020

Chers amis de l’AAM,

Ce 19 mars, le Conseil d’Administration de l’association a retenu pour 2020, la Croisière dite des « Impressionnistes », sur la Seine, du 24 au 30 avril.

Sur un bateau du niveau de confort le plus élevé « 5 ancres » : le Seine Princess de CroisiEurope, cette croisière nous est proposée à 1205 €, au pont principal, comprenant le programme de (re)découverte des peintres impressionnistes et en tout inclus à bord.

Il nous restera à régler en « interne » les petits surcoûts éventuels liés notamment aux gratifications,  par un chèque restreint complémentaire, comme de coutume, ainsi que le retour de croisière en commun à Paris pour ceux qui le souhaiteront.

Les documents plus complets concernant l’inscription seront bientôt diffusés (le nombre d’exemplaires et l’envoi postal nécessitent une préparation forcément un peu plus longue).

Au fil de la Seine, nous irons donc à la découverte de nombreux musées des beaux-arts, dont le célèbre Musée Marmottan, mais aussi la somptueuse demeure et l’impressionnant jardin de Claude Monet. Nous explorerons également des villes emblématiques du mouvement impressionniste telles que Rouen et Honfleur au cours de visites thématiques.

Si cette proposition vous intéresse n’hésitez pas à me le faire savoir dès à présent par courriel (jj.vichery@wanadoo.fr), le nombre de cabines actuellement réservé est de vingt (20) et si je dois en négocier d’autres vis-à-vis des services commerciaux de CroisiEurope, le plus tôt sera le mieux.

En Pièce jointe le programme succinct de la croisière et l’échéancier des participations.

Le programme détaillé voyage 2020

Bien amicalement       

 

 

Le 23 mars journée mondiale de la météorologie

Source le net lien ci-dessous.

https://www.libe.ma/Journee-mondiale-de-la-meteorologie_a107093.html

 

La Direction de la météorologie nationale (DMN), à l’instar des États et territoires membres de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), célèbre, le 23 mars, la Journée mondiale de la météorologie sous le thème: “Le Soleil, la Terre et le Temps”. Le soleil constitue en effet le cœur du système solaire et fournit à la planète assez de chaleur pour que les êtres vivants puissent prospérer et détermine le temps et le climat ainsi que la vie sur Terre, indique la DMN dans un communiqué publié à cette occasion.
Ainsi, sans la lumière et la chaleur que fournit constamment le soleil, toute vie cesserait sur Terre. C’est aussi l’énergie du soleil qui anime le cycle hydrologique en provoquant en permanence l’évaporation de l’eau, qui retombe ensuite sur la Terre.
Les mesures effectuées par satellite ces 30 dernières années révèlent que la production d’énergie par le soleil n’a pas augmenté et que le réchauffement du climat constaté dernièrement ne saurait être imputé à une modification de l’activité solaire.
Si les concentrations de gaz à effet de serre continuent d’évoluer au même rythme qu’aujourd’hui, l’humanité pourra assister à une hausse des températures comprise entre 3 et 5 °C d’ici à la fin du siècle. Ces valeurs sont bien supérieures à l’objectif fixé dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat, qui vise à contenir la hausse de la température moyenne en-deçà de 2 °C et à se rapprocher le plus possible du chiffre de 1,5 °C, selon la DMN.
Ce sont ces gaz à effet de serre persistants et présents dans l’atmosphère et qui continuent de croître suite aux activités humaines, qui sont responsables de la hausse des températures, entraînant ainsi la fonte des glaces et le réchauffement des océans.
Le soleil représente aussi une source d’énergie importante pour lutter contre le changement climatique et une alternative viable aux énergies fossiles. Il constitue ainsi une source d’énergie alternative qui peut être exploitée même par temps couvert pour la production d’électricité, le chauffage ou le dessalement des eaux.
Le Maroc dispose d’un potentiel solaire considérable. Ainsi, le Royaume a lancé d’importants projets solaires, devenant un leader dans la région et même dans le monde et entend exploiter massivement cette énergie propre et inépuisable pour diminuer sa dépendance en électricité via l’énergie solaire, selon la même source, faisant observer que la centrale solaire thermique de Noor est l’une des plus grandes centrales thermiques au monde.
Les mesures de rayonnement fournies par les services de météorologie sont essentielles pour les décideurs de l’industrie solaire, pour étudier la variabilité du climat et le changement climatique et pour prévoir le temps.
La Direction de la météorologie nationale fait savoir qu’elle contribue de manière continue aux projets environnementaux durables en fournissant à divers partenaires des informations, des connaissances scientifiques et des services axés sur les conditions météorologiques, le climat, l’eau, les océans et l’environnement.

 

Mesures météo valorisation

Source le net lien ci-dessous.

https://marseille.latribune.fr/innovation/2019-03-20/weather-measures-²ou-la-valorisation-intelligente-des-donnees-meteo-811404.html

Weather Measures ou la valorisation intelligente des données météo

Par Gaëlle Cloarec  |  20/03/2019, 18:45  |  803  mots

(Crédits : Pixabay com atinder777)

 

Avec, comme premières références clients, le quatrième semencier mondial Limagrain, le premier producteur de blé français Axéréal, ou encore le fabricant de pneu Michelin, la start-up hébergée au Village by CA de Sophia Antipolis, experte en météorologie de précision, opère une percée remarquée sur le marché des activités dites météo-sensibles. Et ce, grâce à une solution de retraitement de données météo multi-sources capable de fournir, à moindre coût, un “concentré météo” à fine échelle spatio-temporelle.

Weather Measures s’est bâtie sur une conviction, celle qu’une agriculture de précision ne peut s’envisager sans météo de précision. Or, celle-ci peut s’avérer coûteuse avec des méthodes conventionnelles. C’est là qu’intervient la start-up hébergée au Village by CA de Sophia Antipolis, à l’origine d’une plateforme logicielle de retraitement de données météo multi-sources. Fondée en avril 2015 à Clermont-Ferrand par Arnault Trac et le docteur en physique de l’atmosphère, Emmanuel Buisson, la jeune pousse s’empare du sujet en se concentrant d’abord sur un paramètre, la pluie, et une technologie, le radar en bande X, permettant de mesurer les cumuls de précipitation à très fine échelle spatio-temporelle. L’idée étant d’adresser le monde agricole, bien sûr, mais aussi les industriels et collectivités locales dans le cadre de leur couverture du risque inondation.

Aurore australe

Source le net lien-ci-dessous.

https://www.techno-science.net/actualite/aurore-australe-meteorologie-spatiale-N18286.html

Aurore australe et météorologie spatiale

Nombreux sont ceux qui espèrent apercevoir ces volutes de couleur allant du vert au rouge qui flottent dans le ciel des régions polaires. Peu sont aussi chanceux que l’astronaute de l’ESA Tim Peake, qui a observé cette éblouissante aurore australe depuis la Station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat placé en orbite terrestre basse, occupé en permanence par un…) pendant sa mission en 2015.

Ces étonnantes manifestations lumineuses sont causées par un vent solaire (Le vent solaire est un flux de plasma constitué essentiellement d’ions et d’électrons qui sont éjectés de la haute atmosphère du Soleil. Pour les étoiles autres que le Soleil, on parle…) violent qui fouette le champ magnétique (En physique, le champ magnétique (ou induction magnétique, ou densité de flux magnétique) est une grandeur caractérisée par la donnée d’une intensité et…) qui protège la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse…).

Une telle beauté a un prix, et le coût des aurores, appelées selon l’hémisphère aurores boréales ou australes, c’est celui d’une surveillance constante du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l’étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c’est une étoile de…).

Le Soleil nous fournit lumière (La lumière est l’ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l’œil humain, c’est-à-dire comprises dans des longueurs d’onde de 380nm (violet) à…) et chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !), et il est l’un des éléments clés de la vie (La vie est le nom donné 🙂 sur Terre, mais c’est également une boule de gaz (Un gaz est un ensemble d’atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n’a pas de forme propre ni de volume propre : un…) chaud, instable, et 1,3 million (Un million (1 000 000) est l’entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il vaut un millier de milliers.) de fois plus grosse que la Terre. Même âgé de 4,6 milliards d’années, le Soleil est actif et émet dans l’espace un flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d’éléments (informations / données, énergie, matière, …) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est…) constant d’électrons, de protons et de particules atomiques.

Lorsqu’il est particulièrement actif, le Soleil peut éjecter une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l’une quantifie l’inertie du corps (la masse inerte) et l’autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave). Ces…) de matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l’état solide,…) coronale, c’est-à-dire une éruption de nuages de plasma ( En physique, le plasma décrit un état de la matière constitué de particules chargées (d’ions et d’électrons). Le plasma quark-gluon est un plasma qui…) solaire, dont les plus colossales d’entre elles peuvent avoir des conséquences sérieuses pour la vie sur Terre. En 1989, une telle éruption a produit une tempête (Une tempête est un phénomène météorologique violent à large échelle dite synoptique, avec un diamètre compris en général entre…) géomagnétique suffisamment puissante pour causer une coupure d’électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L’électricité désigne également la…) de neuf heures (L’heure est une unité de mesure  🙂 au Canada.

La météorologie (La météorologie a pour objet l’étude des phénomènes atmosphériques tels que les nuages, les précipitations ou le vent dans le but de…) spatiale s’intéresse aux variations des conditions dans l’espace qui sont dues à l’activité (Le terme d’activité peut désigner une profession.) solaire, et certains jours (Le jour ou la journée est l’intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c’est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure…), il “pleut” des électrons et des protons. Les tempêtes géomagnétiques peuvent avoir un impact sur les systèmes vitaux dont dépendent nos sociétés modernes, comme les satellites, les réseaux de communication (La communication concerne aussi bien l’homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale…) que l’animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles…), et les réseaux de distribution d’électricité.

 

Alors que fait l’ESA en matière de météorologie spatiale ?

Nous ne pouvons pas contrôler notre Soleil, mais être alerté à temps (Le temps est un concept développé par l’être humain pour appréhender le changement dans le monde.) – comme se propose de le faire la future mission Lagrange de l’ESA – permettrait aux autorités civiles et aux acteurs commerciaux de prendre des mesures de précaution qui contribueraient à minimiser les pertes économiques et à éviter un désastre qui pourrait affecter chacun d’entre nous.

Etre préalablement averti de l’arrivée d’une tempête solaire donnerait le temps aux opérateurs de satellites, des réseaux de distribution d’électricité et des services de télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance d’information avec des moyens électroniques. Ce terme est plus utilisé que le terme synonyme officiel «communication…) de mettre en place des mesures de précaution, ou parfois, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l’univers.) simplement, d’éteindre les dispositifs concernés.

En observant le Soleil depuis une position unique dans l’espace, le satellite (Satellite peut faire référence à 🙂 Lagrange permettra la surveillance des tâches solaires potentiellement dangereuses et des jets, les vents solaires à grande vitesse (On distingue :), avant qu’ils ne soient visibles de la Terre. Il sera ainsi possible de détecter les événements solaires et leur propagation vers notre planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d’une autre étoile de l’Univers et possédant une masse suffisante pour que sa…) avec une plus grande précision qu’il n’est possible de le faire aujourd’hui.

#AuroraHunters, un événement pour la sensibilisation du grand public